fbpx
Caroow promo vacance
Investissements

Kenya : Google booste la logistique numérique avec Lori Systems

Lori Systems, une startup africaine de logistique numérique basée à Nairobi (Kenya), a récemment obtenu un investissement de Google pour continuer d’étendre sa révolution sur le continent. C’est le troisième financement du géant américain dans la tech africaine dans le cadre de son investissement d’un milliard de dollars.

Google a annoncé, courant août, avoir financé la startup de logistique numérique Lori Systems basée à Nairobi, au Kenya. Le groupe américain n’a pas précisé le montant de l’investissement, mais celui-ci fait partie d’un fonds de 50 millions de dollars pour « soutenir la transformation numérique du continent ». Il a déjà injecté une partie de cette somme dans l’application ougandaise d’assistance à la conduite SafeBoda et dans l’éditeur de jeux et contenus interactifs sud-africain Carry1st. Tous ces financements s’inscrivent dans le cadre de l’investissement d’un milliard de dollars de Google en Afrique sur une période de 5 ans.

À LIRE AUSSI : Kenya : La fintech Pezesha lève 11 millions USD en vue d’étendre ses activités en Afrique

La logistique, un casse-tête en Afrique

Créée en 2017 par Josh Sandler, Jean-Claude Homawoo et Ernest Gichini Ngaruiy, Lori Systems est une startup de logistique numérique. Elle réalise la majorité de ses activités en Afrique de l’Est, en Ouganda, au Kenya et au Nigeria. La jeune pousse offre des services pour gérer plus efficacement les expéditions de fret. Plutôt cette année, le Financial Times l’a classée comme la septième entreprise à la croissance la plus rapide d’Afrique. Elle fait part de plus de 10 milliards de dollars de fret depuis sa naissance. Le groupe était valorisé à 110 millions de dollars en 2020.

Si Google a choisi d’investir dans Lori Systems c’est parce que cette société a un fort potentiel dans un secteur lui aussi plein d’avenir. En effet, plus de 180 milliards de dollars sont dépensés chaque année en Afrique dans le transport selon le rapport Logistics Africa de Knight Frank. Cette logistique représente 75 % du prix d’un produit, contre seulement 6% aux États-Unis. Ces chiffres soulignent les difficultés du fret sur le continent. En premier lieu une tarification incohérente due à un marché de l’offre et une demande fragmentée, ainsi qu’à une documentation papier.

Une réduction de 20% des prix pour les propriétaires de cargaisons

Cette situation engendre un besoin de financer la révolution numérique des outils efficaces pour régler toutes les entraves. Selon Nitin Gajria, DG de Google pour l’Afrique subsaharienne, Google comprend « le pouvoir transformateur que la numérisation peut apporter au continent africain, où il y a tellement de potentiel dans la région ». Il estime que « Lori Systems est un excellent exemple de la façon dont la technologie peut être évolutive à travers l’Afrique et comment, à son tour, cela peut conduire à un développement économique significatif ».

Lire la suite : https://africtelegraph.com/kenya-google-booste-la-logistique-numerique-avec-lori-systems/

Source : AfricTelegraph

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page